Michel Arrivé

Le colloque sera également l'occasion de rendre hommage à Michel Arrivé, qui devait être l'un de nos conférenciers invités. Sa mort prématurée est une grande tristesse pour nous.

 

 

Présentation du colloque

Ce colloque a pour but de rendre hommage à deux figures majeures de la linguistique française et anglaise qui nous ont quittés ces dernières années: Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier.

Leurs travaux ont déjà fait l’objet de plusieurs numéros de revues : Linx, n° 34-35 (1996, D. Leeman & S. Meleuc dir.) ; Langue Française n° 153. (2007, J. François, D. Le Pesant & D. Leeman dir.) ; Langages n° 179-180 (2010, D. Leeman & P. Sabatier dir.). Nous prenons maintenant l’initiative d’un colloque scientifique sur leurs œuvres, qui se tiendra à Aix-en-Provence, où ils résidèrent à partir de 1993.

L’association des deux chercheurs dans ce colloque est pleinement justifiée par le fait que leur œuvre « à quatre mains » est considérable : en linguistique française, ils n’ont publié en collaboration pas moins de 7 articles et 17 livres. En outre, les toutes dernières années de leurs vies, Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier ont travaillé à leur Dictionnaire Electronique des Mots, synthèse malheureusement inachevée de leurs dictionnaires électroniques

 

Conférenciers invités

Michel Arrivé (Université Paris Nanterre et CNRS-MoDyCo)

Danielle Leeman (Université Paris Nanterre et CNRS-ICAR)

 

Les travaux de Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier

Dans la période 1960-2000 de la linguistique française et de la linguistique anglaise, l’influence de Jean Dubois et de Françoise Dubois-Charlier aura été considérable.

Cela s’explique bien sûr par le talent et la puissance de travail des deux auteurs : 17 livres et 7 articles publiés par le couple en linguistique française ; Jean Dubois est aussi l’auteur de 16 autres ouvrages et 46 articles de linguistique française, seul ou en collaboration avec d’autres auteurs que F. Dubois-Charlier ; cette dernière a publié dans le domaine du français mais aussi de l’anglais (seule ou en collaboration) : pas moins d’une vingtaine d’ouvrages (grammaires, dictionnaires, manuels de tous niveaux) et articles de linguistique anglaise (en particulier en syntaxe), auxquels s’ajoutent plusieurs ouvrages de linguistique générale et d’introduction à la linguistique (en collaboration), traduits en plusieurs langues ; enfin, Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier se sont tous deux intéressés à la neurolinguistique : un livre et 25 articles (en collaboration) pour Jean Dubois, et un ouvrage et 5 articles pour F. Dubois-Charlier.

Le fait que Jean Dubois ait été, avec son frère Claude Dubois, un des principaux responsables des dictionnaires et revues au sein des Editions Larousse a évidemment facilité son impact sur la vie intellectuelle des années 1960-1970. Les revues Langages et Langue Française sont lancées respectivement en 1966et en 1968, Jean Dubois agissant fortement pour qu’elles soient entre autres un vecteur d’introduction en France de la linguistique américaine, notamment dans le domaine des grammaires distributionnelles et transformationnelles. Françoise Dubois-Charlier a elle-même contribué de son côté à l’essor de la grammaire générative et transformationnelle, puis de la sémantique générative et de la grammaire des cas à travers plusieurs ouvrages sur l’anglais ou le français et nombre de traductions de livres et d’articles. Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier ont par ailleurs été directeurs de publication pour la série Enseignement et Pédagogie chez Larousse.

Le travail de Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier a été facilité aussi par le fait d’avoir évolué au sein de l’extraordinaire bouillonnement intellectuel des années 1960-1970 dans les sciences humaines en général et en linguistique en particulier (cf. Chevalier, J.-C. & P. Encrevé.2006. Combats pour la linguistique, de Martinet à Kristeva (ENS Editions)). L’époque se caractérise en effet par :

  • l'explosion de la population estudiantine qui conduit à une création massive de postes à l'Université

  • le linguistic turn structuraliste, qui conduit à la création d'une nouvelle discipline dans l'Université française, la linguistique (Réforme Fouchet 1967) ;

  • le slogan structuraliste du prétendu rôle phare de la linguistique pour les sciences humaines et sociales ;

  • l'esprit de 1968 qui balaie entre autres choses la domination exclusive de la philologie (commentaire historico-idéologique des textes classiques et étude du style) en Sorbonne ; et qui permet les premiers succès des « non-agrégés » R. Barthes, A.-J. Greimas et B. Quemada ;

  • la notoriété nouvelle et tardive de Saussure et d'E. Benveniste ;

  • l'écho des nouvelles grammaires distributionnelles et transformationnelles américaines (Harris et Chomsky).

Les grammaires de Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier s'autorisent de Z. Harris, en tant que successeur de Bloomfield, et évoquent aussi Hjelmslev, principalement sur la question de la relation syntaxe-sens. Jean Dubois se réclame aussi de Saussure et du Cercle de Prague, et consacre plusieurs pages à la grammaire générative. Il n'y a pas encore de mention de Maurice Gross, qui ne publiera Méthodes en syntaxe qu'en 1975 :

Grammaire structurale du français : Nom et pronom, Dubois J. (1965) ; Grammaire structurale du français : Le verbe, Dubois J. (1967) ; Grammaire structurale du français : La phrase et les transformations, Dubois J. (1969) ; Eléments de linguistique française, Dubois J. & F. Dubois-Charlier (1970) ; La nouvelle grammaire du français, Dubois J. & R. Lagane (1973) ; Grammaire de base, Dubois J. (1976) ; Eléments de linguistique anglaise : syntaxe, Dubois-Charlier F. (1970) ; Eléments de linguistique anglaise : la phrase complexe et les nominalisations, Dubois-Charlier F. (1971).

Les dictionnaires de Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier, considérés à l’époque comme très novateurs, combinent le dégroupement homonymique des unités lexicales et le regroupement morphologique. Il s’agit de :

Dictionnaire du français contemporain. Dubois J., R. Lagane & alii (1967) ; Lexis. Dubois J. (1975) ; Dictionnaire du français langue étrangère Niveau 1, Dubois J. & F. Dubois-Charlier (1978) ; Dictionnaire du français langue étrangère Niveau 2, Dubois J. & F. Dubois-Charlier (1979) ; Dictionnaire de poche de la langue française. Dubois J. & F. Dubois-Charlier (1993) ; Dictionnaire d'anglais, niveau 1, Dubois-Charlier F. (1975) ; Starter : dictionnaire d'anglais pour les débutants, Dubois-Charlier F. & J. Blériot (1976) ; Dictionnaire anglais des débutants, Dubois-Charlier F., J. Blériot & G. Wright (1978) ; Dictionnaire français-anglais pour les débutants, Dubois-Charlier F. (1978) ; Dictionnaire de l'anglais contemporain, Dubois-Charlier F. (1980).

Dans les années 1980, Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier travaillent à un lexique-grammaire, Les Verbes Français (LVF), au sein du LADL (dir. Maurice Gross). Les principes théoriques sont ceux de Harris et de Gross (homomorphisme syntaxe-sens). Le principal collaborateur de Jean Dubois au sein du LADL est Alain Guillet. Un surcroit de précision dans les descriptions, la prise en compte d’un plus grand nombre de propriétés syntaxiques permettent d'obtenir des classes plus cohérentes du point de vue sémantique que celles des Tables du LADL. Plus de 26.000 verbes se répartissent entre 14 classes syntactico-sémantiques : communication, transfert, déplacement, psychologie, etc.

Le dictionnaire LVF fut publié en 1994 (Les verbes français, Dubois J. & F. Dubois-Charlier.1994. Larousse ; 26.610 entrées ; 458 pages). Il s'agit d'une mise en forme textuelle d'un dictionnaire électronique : Dictionnaire électronique des verbes français, Dubois J. & F. Dubois-Charlier.1994. Base de données ; 26.610 entrées.

Ces deux ressources sont téléchargeables sur le site du MoDyCo à l’adresse suivante : http://www.modyco.fr/fr/Ressources/ldlvf.html . Il existe en outre une version XML due à Guy Lapalme du dictionnaire électronique LVF sur http://rali.iro.umontreal.ca/rali/?q=fr/lvf

Voici la référence d'un article de présentation de LVF : François, J., D. Le Pesant & D. Leeman. 2007. « Présentation de la Classification des Verbes Français, de Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier ». Langue Française 153. Paris : Larousse.

Les dernières œuvres de Jean Dubois et Françoise Dubois-Charlier (dont certaines sont des inédits élaborés à des époques antérieures) sont :

a. Dictionnaire Electronique des Mots (150.000 entrées).

Il existe une version XML due à Guy Lapalme de cette œuvre imparfaite (au sens de « inachevée ») disponible sur : http://rali.iro.umontreal.ca/rali/?q=fr/dem. Les deux auteurs ont présenté ce travail dans : Dubois, J. & Dubois-Charlier.2011. « La combinatoire lexico-sémantique dans le Dictionnaire Electronique des Mots. Les termes du domaine de la musique à titre d'illustration ». Langages 179-180 : 31-56.

Voir aussi sur LVF et DEM : Le Pesant, D. & P. Sabatier.2013. « Les dictionnaires électroniques de Jean Dubois & Françoise Dubois-Charlier et leur exploitation en TAL ». Ressources Lexicales, Chapitre 5. N. Gala & M. Zock ed. Amsterdam : John Benjamins.

 

b. Le nombre en français. 2008. Collection poïeïn dirigée par A. Balibar. Amiens, EME, 292 pages.

c. Locutions en français, http://www.modyco.fr/fr/Ressources/ldlvf.html

d. Locutions verbales, http://www.modyco.fr/fr/Ressources/ldlvf.html

 

D'autres travaux seront à mis disposition prochainement sur le site de MoDyCo :

Dictionnaire des suffixes (disponible sur demande à denis.lepesant@orange.fr )

Composition et préfixation (disponible sur demande à denis.lepesant@orange.fr)

Adjectifs en français (texte destiné à être numérisé)

La dérivation suffixale

Personnes connectées : 1